Le bleu de travail, un must have du dressing

Le bleu de travail, un must have du dressing

La salopette, la combinaison, la blouse ou la veste de travail sont les vêtements de travail originaux porté par les professionnels de toutes les industries dans l'accomplissement de leur travail, selon les archives historiques. Les vêtements professionnels constituent une activité principale depuis près de 170 ans.

Pourquoi les bleus de travails sont de couleur bleu ?

Le terme "vêtement de travail" est encore communément associé à l'expression "travail bleu" Il était à l'origine dédié aux métiers manuels et industriels. Aujourd'hui, il sert un large éventail de secteurs d'activité. Si le terme salopette, combinaison et vestes de travail semble en perte de vitesse chez les "anciens"

, il n'en reste pas moins largement utilisé par les quadragénaires et les jeunes. Que signifie-t-il, et d'où vient ce nom ? Au-delà de la teinte, quelle importance avait-elle ? Cette couleur a été créée par inadvertance par un peintre allemand nommé Heinrich Diesbach au début des années 1700. Un chimiste peu scrupuleux a fait du tort à l'artiste en améliorant puis en vendant la recette pour son profit personnel. La composition du bleu de Prusse, ce pigment bleu très profond, fut longtemps gardée jalousement à cause de son faible coût de fabrication. C’est cette dernière raison qui explique son utilisation massive pour la production des premiers vêtements de travail. La couleur bleue est devenue le symbole du vêtement de travail allant jusqu’à lui donner son nom.

L’importance du bleu de travail

La tâche essentielle des salopettes, combinaisons et autres vestes était de protéger l'employé des dangers physiques de sa profession. Les travailleurs étaient protégés contre toute blessure. Un expert en construction évitait la saleté, les éclaboussures et les intempéries. Plus tard, les vêtements de travail ont été utilisés dans divers secteurs, notamment la médecine et la nutrition, où ils protégeaient les travailleurs de la santé des germes ; les manipulateurs d'aliments du froid et de la chaleur. La tenue comporte de nombreuses poches, ce qui est fantastique pour garder la trace de vos affaires. Il s'agit d'un costume typique de la journée de travail que tous les employés d'entreprise devaient porter pour renforcer leur sentiment d'appartenance. Les vêtements des ouvriers sont devenus assez rapidement synonymes de cette tenue de travail. Non désiré car considéré comme un identifiant social : "bleu de travail, uniforme de l'ouvrier, travail en usine", il a finalement été imposé par les syndicats. Les supérieurs portaient souvent leurs vêtements d'une couleur différente pour se distinguer des ouvriers, soit blanc ou gris.

Comment on porte le bleu de travail ?

Le bleu de travail se retrouve aujourd'hui plus fréquemment dans des coupes de veste plus simples qu'au XIXe siècle. C'est un excellent manteau de mi-saison, et sa teinte va avec tout. Il est porté comme une veste en jean, mais il gagne rapidement en élégance et passe de l'après-midi au soir sans effort. Pour les hommes, le costume bleu se porte véritablement avec un jean bien ajusté d'une teinte un peu plus claire que son bleu profond, et des baskets beiges ou bleu marine. Il s'accorde avec une taille fine, une jupe ample qui arrive jusqu'au genou, et des hanches plus courtes jusqu'au genou pour les femmes. Sa teinte bleue brute fonctionne bien avec un rouge à lèvres rouge vif : elle devient conventionnelle. Désormais, tout ce qui est considéré comme bleu de travail, qu'il soit en coton, en moleskin neuf ou bien usé est un must have dans la mode contemporaine. Certains l'aimeront neuf de stock, c'est à dire jamais utilisé, alors que d'autres l'adoreront usé, voir rapiécé. Aujourd'hui les pièces les plus vieilles et usées sont une mine d'or pour collectionneurs et gens branchés qui savent accorder le vêtement avec un autre style. Il est facile aussi de mêler les anciens vêtements de travail à la technique japonaise du shashiko boro qui lui donnera une valeur plus importante. Quand aux femmes il est désormais à la mode de porter ces vêtements de façon ample "oversized"

Retour au blog