Qu'est ce que le Sashiko Boro?

Qu'est ce que le Sashiko Boro?

Boro

En japonais, Boro signifie guenille, c'est ainsi que dans l'ancien temps, la population pauvre du nord du Japon récupérait des textiles usagés, les rapiéçait, formant ainsi un patchwork. Les différentes pièces de tissus étaient fixées avec des points de Sashiko. Ce travail permettait ainsi de renforcer les textiles et de lutter contre le froid. En revisitant cette technique ancienne, et en repensant à la longue histoire du sashiko, nous réalisons ainsi des vêtements au gout du jour tout participant au recycling et l'upcycling. Ces sublimes patchworks aux teintes indigos sont élevés au rang d’artisanat de patrimoine culturel, et trouvent leurs places dans les musées et les défilés. Ancêtre de l’upcycling et du zéro-déchet, le Boro nous vient tout droit du passé et a une résonance forte dans notre quête de durabilité pour une mode plus éthique.

Sashiko

Le Sashiko s’utilise pour assembler les carrés de matières et rafistoler un jean troué comme une veste aux coudes râpés. Le point Sashiko aussi appelé point avant doit faire la taille d’un grain de riz sur l’endroit comme l’envers. Il rentre et sort par alternance comme une ligne de pointillés. Carrés, cercles, losanges, étoiles, il se décline en motifs graphiques. Le secret du Sashiko réside dans le traçage du motif au préalable depuis la grille de base. L’aiguille reste fixe et traverse les plis réguliers du tissu, poussée par un dé. Le Sashiko aujourd'hui apporte une valorisation aux tissus et vêtements. 

Retour au blog